Products / Adellgene®
Adellgene®

Adellgene® Fragile X Screening

Kit de détermination d’allèles sains et prémutés du gène FMR1 par analyse de fragments fluorescents

Informations du produit

Le syndrome du X fragile (FXS, OMIM #300624) est une maladie liée au chromosome X, principalement basée sur l’expansion génomique d’un triplet de nucléotides (CGG) et sur la méthylation aberrante de la région du promoteur.

La prévalence du FXS est de 1 pour 4000 hommes et de 1 pour 8000 femmes. Les personnes atteintes présentent un phénotype frappant de grandes oreilles et de mâchoire proéminente.

En fonction du nombre de répétitions de ce triplet, trois catégories peuvent être établies :

  • Jusqu’à 45 ou 55 répétitions : individus avec allèles sains.
  • De 45 ou 55 à 200 répétitions : individus avec allèles prémutés.
  • Plus de 200 répétitions : individus avec allèles mutés.

 

UTILISATION PRÉVUE

Adellgene® Fragile X Screening est un kit de diagnostic in vitro semi-automatique destiné à être utilisé en laboratoire clinique pour la détermination quantitative du nombre de répétitions du triplet CGG (cytosine, guanine, guanine) présentes dans la région 5’ non traduite du gène entraînant un retard mental lié au chromosome X fragile (FMR1 pour l’abréviation anglaise de « Fragile X mental retardation-1 »). Cette détermination est destinée à faciliter le diagnostic clinique associé au syndrome du X fragile (par exemple retard mental, insuffisance ovarienne primaire et tremblements/ataxie).

Ce kit peut être utilisé pour déterminer le nombre de répétitions présentes chez les individus sains (jusqu’à 45/55 répétitions du triplet CGG) et les individus prémutés (45/55 à 200 répétitions du triplet CGG). Les échantillons féminins ne montrant qu’un seul pic sur l’électrophérogramme et les échantillons masculins sans pic doivent être analysés à l’aide d’une autre technique appropriée, telle que la TP-PCR, pour vérifier l’absence d’un allèle complètement muté (>200 répétitions du triplet CGG).

La détermination est basée sur l’amplification de l’ADN génomique extrait du sang périphérique à l’aide d’une réaction en chaîne par polymérase (PCR), suivie de l’analyse de la taille des fragments fluorescents amplifiés dans un analyseur génétique et de la conversion de cette taille en nombre respectif de répétitions CGG.

Les patients susceptibles de bénéficier de cette détermination sont ceux qui ont été envoyés par un spécialiste. L’utilisateur prévu du kit est un technicien formé et qualifié pour réaliser le protocole conformément aux instructions d’utilisation et procéder à l’interprétation de ses résultats.

 

FLUX DE TRAVAIL

 

RÉSULTATS

 

Limites

  • Des mutations (mutations ponctuelles, insertions, suppressions) dans les sites d’hybridation des amorces peuvent entraîner une absence de définition des allèles. Il peut s’avérer nécessaire d’utiliser d’autres technologies pour procéder au génotypage.
  • Les résultats homozygotes et les résultats provenant de patients masculins chez lesquels aucun allèle n’est détecté doivent être confirmés par d’autres procédures.
  • Les données et l’interprétation des résultats doivent être examinés par du personnel qualifié.

Téléchargements

Connectez-vous pour voir les fichiers du produit.

Produits associés

Adellgene® RED 1000 est un standard de taille d’ADN qui fournit des fragments monocaténaires marqués au ROX, dans une plage de 50 à 1000 pb
Kit de détermination d’allèles sains, prémutés et mutés du gène FMR1 par analyse de fragments fluorescents
Kit de détermination du nombre de répétitions du triplet CTG du gène DMPK par analyse de fragments fluorescents.
Kit de détermination du nombre de répétitions du triplet CTG du gène DMPK par analyse de fragments fluorescents.
Kit de détermination du nombre de répétitions des triplets CAG et CTA/CTG (SCA 1, 2, 3, 6, 7 et SCA 8, respectivement) par analyse de fragments fluorescents.
Kit de détermination du nombre de répétitions du triplet CAG du gène HTT par analyse de fragments fluorescents.
Kit de détermination du nombre de répétitions du triplet GAA du gène FXN par analyse de fragments fluorescents